partenaire en joint de dilatation

Sécurité incendie passive : Le partenaire de confiance pour vos joints de dilatation

Chaque année, on compte dans les 300 000 incendies en moyenne en France. Les origines varient, mais dans la majorité des cas, il s’agit d’un accident : une faute d’inattention, des appareils ou des installations défectueuses, etc. C’est justement en prévision de ces situations que les normes de construction comptent désormais des mesures de sécurité incendie passive. 

La membrane EPDM : un joint d’étanchéité incontournable dans la mise en sécurité incendie passive

La sécurité incendie passive est un ensemble de mesure prise pendant la construction du bâti et qui s’entretienne au fil des années. Parmi les plus connus, vous avez notamment la membrane EPDM. Il s’agit d’un joint d’étanchéité qui joue plusieurs rôles à la fois : 

  • Il assure l’étanchéité des pièces pour réduire la vitesse de propagation des fumées.
  • Il est à même de supporter une certaine température et de résister aux flammes. Ainsi, vous pouvez prendre un peu d’avance en cas d’incendie afin de vous mettre à l’abri.
  • En outre, cette membrane est assez robuste pour supporter les éléments de structure pendant l’accident. Ainsi, elle peut aider à stabiliser rapidement et simplement le feu.

Les grandes marques vous proposent notamment des joints imperméables que vous n’aurez pas de mal à installer. Pour cause, non seulement ils s’adaptent à tous les systèmes d’étanchéité, mais se posent aussi à l’aide de simple colle Ved’EPDM. 

Les autres solutions disponibles pour garantir la sécurité de votre bâti

Pour assurer la sécurité, des bâtiments ne dépendent pas seulement de la membrane EPDM. Il existe différentes solutions pour minimiser les risques de propagations d’un incendie. On peut citer par exemple :

  • Les peintures intumescentes qui résistent plus facilement à une augmentation de température et forment comme une barrière de protection qui empêchera la température intérieure de la pièce d’augmenter. C’est un revêtement que vous pouvez utiliser sur du métal ou toute autre structure.
  • Les coupe-feux comme les mousses, les bourrelets, les panneaux d’enduits, etc. Ces derniers permettent de compartimenter l’immeuble et de minimiser les risques d’un incendie total.

Confiez de préférence l’installation et la réalisation des travaux de sécurité passive d’un bâtiment à des professionnels. C’est le gage d’un maximum de sécurité dans chaque partie de vos locaux professionnels. Ces derniers feront également valoir leur connaissance et leur expérience du marché afin de vous aider à faire le meilleur choix de matériel. 

A lire également : L’installation et la maintenance Système de Sécurité Incendie (SSI)

La sécurité incendie passive : kezako ? 

Mais, encore faut-il savoir ce qu’est la sécurité incendie passive ? Ce sont simplement des installations réalisées dans la structure même du bâti et qui pourront vous aider à sauver des vies en cas d’accidents.  L’objectif est de compartimenter les différents espaces du bien et de poser des isolants et des revêtements qui limiteront la propagation du feu. 

On note cependant que ces mesures ne sont pas encore obligatoires, et ce, même dans les immeubles qui accueillent du public. Au contraire, les mesures de sécurité active le sont. Ce sont celles qui se voient : les signaux d’alarme, les détecteurs de fumeurs, les portes coupe-feu, les extincteurs, etc. 

Il n’en demeure pas moins que la mise en place de ces solutions passives est importante. Les professionnels en la matière vous proposent un devis sur mesure pour la révision de la sécurité de votre immeuble.