BdAdbkZ3w2NvLOUSwagr

La bonne formation : présentation du service de pole emploi

Fondé en 2009, pole emploi est un organisme gouvernemental chargé d’accompagner les chômeurs et les demandeurs d’emploi. Ses objectifs sont multiples et il s’adresse autant aux chômeurs et demandeurs d’emploi, qu’aux jeunes en quête de stages et de formations. 

Il concerne en outre aussi les salariés pour lesquels il dispose de diverses formations pour l’acquisition de nouvelles connaissances et l’approfondissement des compétences. Pour remplir ses différentes missions, pole emploi s’est doté des outils numériques nécessaires.

Nous pouvons citer La bonne formation, outil qui aide les demandeurs d’emploi à accéder aux informations sur les métiers et les formations. Plusieurs formules de financement sont aussi disponibles par le concours de ce système. 

 

pole emploi : De quoi s’agit-il ?

Pole emploi est un établissement public né de la combinaison de deux agences. L’Agence Nationale pour l’Emploi (ANPE) et de l’Association pour l’emploi dans l’industrie et le commerce (Assédic). À cet effet, pole emploi existe depuis janvier 2009 et relève du ministère du Travail, des Relations sociales et de la Solidarité.

Il facilite les démarches de nombreux demandeurs d’emploi à travers tout le pays et est destiné à toute personne demandeuse d‘emploi. Ceci, quelle que soit sa formation ou son niveau d’étude. 

L’action de pole emploi s’oriente principalement sur l’indemnisation des chômeurs et à leur faciliter le retour à l’emploi. Cela se fait à travers plusieurs outils et formations dont dispose pole emploi. Il s’agit notamment des formations qui permettent d’affiner et d’assimiler de nouvelles compétences. Il existe également de nombreux services gratuits pour aider les demandeurs. 

Il dispose aussi des professionnels de divers domaines, auxquels les requérants peuvent faire appel pour leurs multiples besoins. Ces outils et formations sont d’ailleurs incontournables pour obtenir un financement, en raison de la demande croissante auprès de pole emploi. 

Comment s’inscrire à pole emploi

Actuellement, et ce depuis l’année 2016, s’inscrire à pole emploi est possible de n’importe où à condition de disposer d’une connexion internet. En effet, l’inscription à pole emploi se fait désormais exclusivement sur le site internet de pole emploi. 

Contrairement à ses débuts entre 2009 et la première moitié des années 2010, lorsqu’on déposait un dossier physique dans l’une des agences pole emploi. Pendant quelques années, les deux voies d’inscription étaient tout de même disponibles.   Il est tout de même possible pour le postulant, une fois l’inscription en ligne terminée, de se rendre dans les agences pole emploi partout en France. 

Pole emploi met à la disposition du postulant un seul et unique interlocuteur. Ceci a pour effet de faciliter les démarches du client. Ainsi que de le mettre en confiance et dans une position confortable afin de satisfaire au mieux à ses besoins. 

Cet interlocuteur est attribué au postulant à partir de son inscription ou de sa réinscription à Pôle Emploi, et ce pendant toute la recherche de l’emploi. Le rôle de l’agent de pole emploi est d’accompagner et d’indemniser la personne à la recherche d’emploi. Il doit bien évidemment l’accueillir, le guider et l’orienter durant tout le processus de sa quête de l’emploi.

La bonne formation pole emploi : qu’est-ce que c’est ?

La bonne formation pole emploi est un outil numérique mis à disposition des demandeurs par pole emploi, simple et ergonomique à utiliser. La bonne formation aide en effet les postulants à chercher et trouver une formation dans le cadre d’un retour à l’emploi. Tout en évaluant les différentes solutions de financement possibles à ladite formation.

Cet outil est très pratique étant donné qu’il permet au demandeur de trouver les différentes offres d’emploi en fonction de ses aspirations et de son profil. Il possède en effet une approche très personnalisée de la recherche d’emploi.

Les informations enregistrées sur la bonne formation sont collectées auprès des financeurs et des différents organismes de formations. Elles sont mises à jour et indexées de façon journalière par chacun des Centres d’Animation de Recherche et d’Information sur la Formation (Carif-Oref) de chaque région.

C’est d’ailleurs une des principales missions des Carif-Oref, que de fournir des informations sur les formations professionnelles, qui sont proposées dans chaque région. La bonne formation présente par conséquent les actions de formation ainsi que les organismes recensés par les Carif-Oref. Toutes ces informations sont par ailleurs consignées sur le site internet officiel des Carif-Oref.

Il peut arriver que le demandeur s’intéresse à une action de formation ou à un organisme en particulier, et que l’information soit indisponible. Si celle-ci ne figure effectivement pas sur le site, il suffit d’en notifier pole emploi par courriel et celui-ci contactera le Carif-Oref concerné. La mise à jour de l’information se fera certainement dans de brefs délais.

La bonne formation : les dispositifs de financements

Actuellement, la bonne formation intègre la majorité des règles nationales de financement de formation dans son moteur de recherche. Afin de permettre au demandeur d’emploi d’en disposer facilement et répondre ainsi à ses préoccupations de financement. Il existe en outre des dispositifs relatifs à chaque région compte tenu de la réglementation particulière à certaines régions.

Le tri des informations sur la bonne formation se fait principalement par efficacité sur le marché du travail. Un outil d’analyse de données relatives aux stagiaires est intégré dans le but de suivre les formations visées. La visée principale de cet outil d’analyse des données est de faire une évaluation. Elle se base sur le pourcentage de stagiaires inscrits à pole emploi dans les 6 mois suivants la fin de chaque formation.

À condition qu’ils aient trouvé un emploi salarié d’une durée de 1 mois et plus. Mais également de mesurer le pourcentage de stagiaires qui ont 6 mois après leur formation, bénéficié d’un contrat aidé. Tout comme de mesurer la part de ceux qui ont créé leur entreprise dans ce même intervalle de temps.

Il exclut toutefois les employeurs particuliers, les employeurs publics et les employeurs localisés à l’étranger. C’est aussi le cas des missions d’intérim à durée non renseignée. Toutes ces informations sont consultables auprès de pole emploi qui en est la source.

La bonne formation : accompagnement du CEP

Les démarches amorcées sur le moteur de recherche de l’emploi la bonne formation ne permettent pas de s’inscrire aux différentes formations en ligne. Il permet simplement d’avoir accès aux différentes formations correspondant aux recherches du demandeur. Pour parachever la démarche, l’inscription se fait directement auprès de l’organisme de formation.

La bonne formation prend en compte les caractéristiques mentionnées lors de l’inscription de son profil ainsi que la formation sélectionnée pour proposer les financements. C’est en fonction de ces informations qu’une simulation précise des financements que peut solliciter le demandeur est faite. Ce qui n’implique absolument pas que le financement soit automatique.

En effet, être éligible à un financement ne garantit absolument pas l’accès à ce dernier. Étant donné que d’autres paramètres rentrent en ligne de compte. L’organisme de formation doit tout d’abord retenir le profil du demandeur. Ensuite, en fonction de ses priorités, de son budget et de sa visée, le financeur donnera ou ne donnera pas son accord.

Pour optimiser les chances du postulant, La bonne formation entame les démarches et lui indique comment constituer une demande de financement. Il lui communique également avec précision auprès de quel organisme déposer une demande de financement. 

La bonne formation ; utilisation des données personnelles

En ce qui concerne les recherches de financement, La bonne formation ne demande que les informations personnelles de base. C’est-à-dire uniquement celles qui permettent d’identifier le postulant au financement. Il s’agit entre autres du montant et du type d’allocations ou encore tout simplement de la date de naissance. 

La bonne formation ne stocke d’ailleurs pas ces informations. Elle l’utilise uniquement pour mesurer si le demandeur remplit les conditions aux divers financements possibles. Ce qui permet par exemple d’indiquer si la formation visée est finançable de façon totale ou partielle. Et d’expliciter le type de financement dont il s’agit, ainsi que le montant de la rémunération pendant la durée de la formation.

Ce que met La bonne formation à disposition des demandeurs aujourd’hui, est la base de données Carif-Oref concernant l’offre de formation professionnelle en France. Celle-ci fait l’inventaire des actions de formations mises à disposition des demandeurs d’emploi ainsi que les offres de formation proposées aux salariés. Cela se fait par ailleurs dans chaque région.

Pour le cas des salariés, il est recommandé de se rapprocher de l’employeur ou alors de l’Organisme Paritaire Collecteur Agréé (OPCA). Ceci dans le but d’avoir un aperçu des offres de formation dirigées à l’endroit des salariés.

La bonne formation est un outil qui facilite les démarches donnant accès aux formations correspondant au profil du demandeur. Cependant, cet outil doit être complémentaire à l’appui d’un Conseiller en Evolution Professionnelle (CEP)

Celui-ci pourra mieux éclaircir le postulant sur les chances d’obtenir ou non un financement et également s’il y’a matière à poursuivre les démarches. Il pourra par ailleurs formaliser et mettre en œuvre son projet d’évaluation professionnelle. La majorité des conseillers en évaluation professionnelle proviennent de pole emploi. 

Cependant, d’autres organismes tels que Cap emploi et l’Association pour l’Emploi des Cadres en disposent. Tout comme les Organismes Paritaires Agréer au titre du Congé Individuel de Formation sont également pourvoyeurs de conseillers en Evolution Professionnelle.

La bonne formation : formations en période de confinement 

Pendant la période de confinement, Pole emploi a proposé, notamment à travers l’application La bonne formation, de nouvelles formations pratiques et contextuelles. À ce moment, ces formations sont plus de 150 et couvrent 20 secteurs d’activités. Pour avoir accès à ces formations durant cette période, le demandeur d’emploi doit simplement avoir un projet professionnel nécessitant d’acquérir de nouvelles compétences.

Les formations citées se déroulent en deux phases. Premièrement la formation se passe à domicile avant secondairement de se poursuivre en entreprise une fois les mesures de confinement suffisamment assouplies ou levées. La phase à domicile consiste à des échanges réguliers avec les formateurs ainsi qu’à des appuis pédagogiques.

L’objectif principalement visé est d’amener le demandeur d’emploi à acquérir de nouvelles compétences ainsi que de nouvelles connaissances. Certes, les formations disponibles sont accessibles depuis La bonne formation. Cependant d’autres outils pédagogiques sont utilisés dans le cadre de ces formations. Le demandeur choisit lui-même le rythme d’apprentissage qui lui convient par ailleurs. 

En ce qui concerne la phase à domicile, elle se déroule avec le suivi individualisé d’un formateur. C’est principalement du télé apprentissage avec des jeux éducatifs, des vidéos, des cours en ligne, etc. Le suivi individualisé permet au demandeur de faire appel à son coach ou à son responsable pédagogique et d’avoir des réponses fluides aux questions posées.

Dans le contexte de confinement, les apprenants des mêmes formations se mettent en communauté, permettant ainsi des échanges entre eux. Et bien évidemment les équipes techniques sont toujours disponibles pour aider les demandeurs.

Étant donné que depuis quelques mois les mesures de confinement se sont significativement allégées, plusieurs postulants sont passés en entreprise pour poursuivre la formation. Cependant, l’épidémie étant toujours présente et la formule ayant rencontré beaucoup de succès, elle reste d’actualité pour certaines formations.

 

La bonne formation : Comment trouver une formation de qualité ?

Il existe quelques étapes clés à suivre pour utiliser de façon optimale La bonne formation de pôle emploi. Le respect de ces étapes permet d’accéder à la formation la plus en adéquation avec le profil du demandeur.

Tout d’abord, celui-ci devra commencer par faire des recherches sur les entreprises de sa région. Il aura ainsi un aperçu des différents postes et métiers à pourvoir à la fin de la formation. Il sera à partir de ce moment, capable de choisir et d’amorcer les démarches pour postuler. 

Il est par ailleurs important de contacter l’entreprise afin d’avoir les différents contours de l’offre proposée. Il peut en profiter pour expliquer ses motivations à cette dernière. Par la suite, il télécharge et remplit la convention avec cette entreprise.

Il s’agit après cela de transmettre la convention à son CEP qui en fera l’évaluation. À la fin du séjour au sein de l’entreprise, il faut bien prendre soin de faire vérifier ses compétences par un professionnel. Ceci au cas où le métier est intéressant pour le stagiaire.

Il est capital de vérifier que la formation suivie permet de trouver un emploi facilement. C’est alors qu’intervient l’outil La bonne formation. C’est à partir de ce moment que la formation à proprement parler pourra débuter et que l’outil de pole emploi sera indiqué. Il est possible bien évidemment de commencer directement par l’outil. Surtout lorsqu’on est chômeur ou en recherche de financement et de formations professionnelles. 

Néanmoins la démarche précédente est très productive. Il est également productif de rechercher et de récolter les avis de ceux qui précédemment ont subi une formation dans ce métier. Ils pourront apporter une idée plus claire des avantages, des inconvénients et des enjeux de ce métier. Il faut bien évidemment penser à s’informer sur la rémunération et les financements liés à ladite profession.

Une fois de plus La bonne formation de pole emploi sert à guider pour cela, le demandeur dans sa recherche d’informations. Il en va de même pour le CEP qui apporte un éclairage et une expertise pour avoir une meilleure vision des enjeux.

Objectifs des formations pole emploi et services consacrés aux sociétés

Avec le concours de divers organismes de formation, pole emploi met à disposition du demandeur des formations diverses et variées. Il a d’ailleurs été ajouté à cela courant 2020, la possibilité de remettre à niveau ses compétences en cas de nécessité. 

Ceci peut arriver par exemple lorsqu’un demandeur d’emploi reçoit une proposition d’emploi stable, après avoir longtemps chômé. Pour être compétitif, ce dernier peut demander une mise à niveau de ses compétences. Elle lui sera assurée par pôle emploi à travers une formation sur mesure. Le principe ici est le même que celui de la Préparation Opérationnelle de l’Emploi (POE). 

Il s’agit simplement de la règle de droit qui permet au demandeur d’emploi recruté en CDD ou en CDI de bénéficier d’une formation. C’est également le cas du salarié. Dans les deux cas, ça se fait du moment que la formation lui permet d’acquérir les compétences requises pour occuper l’emploi. Cela se fait à condition que l’employeur soit affilié à pole emploi.

Tout comme pour les demandeurs d’emploi, une société peut profiter de différents services de pole emploi. Elle sera accompagnée dans la création de son espace personnel par exemple. Ou encore dans la déclaration de ses paiements et de ses cotisations.

Par ailleurs, pole emploi lui fournit des CV et est un relais pour ses offres d’emploi. Outre mesure, pole emploi pourra lui fournir de nombreux conseils et des stratégies de recrutement afin de l’aider à trouver des postulants qualifiés.

Quels sont les services adressés au demandeur d’emploi

Il existe plusieurs services mis à disposition du demandeur ainsi qu’un espace pour poser ses préoccupations personnelles à un agent compétent. Ou alors à son agent de suivi. On peut ainsi citer un ensemble de services dédiés à son droit et aux processus à mettre en application pour rechercher du travail.

Il s’agit notamment de L’inscription ou de la réinscription comme demandeur d’emploi. Il a par ailleurs le devoir d’actualiser continuellement sa situation au fur et à mesure de ses changements. Il a également le droit de modifier la situation si cela est nécessaire. Et bien évidemment, il a le droit de consulter son dossier quand il le souhaite.

D’autre part, on peut citer les services dédiés à la recherche d’emploi. Il peut par exemple postuler pour des offres d’emploi suggérées pendant son entretien ou encore les offres mises en ligne qui suscitent son intérêt.

Il a la possibilité de déposer un CV comme n’importe quel demandeur d’emploi avec des conditions accessibles à tous. Pole emploi met en outre à sa disposition des conseils sur les allocations, l’orientation, la protection sociale ou encore les aides à l’embauche.

Pole emploi met à sa disposition toute une section pour les conseils pratiques sur par exemple comment faire un CV ou encore comment présenter une lettre de motivation. Pole emploi le conseille par ailleurs sur comment apprêter et se présenter à un entretien d’embauche. Cela en plus des conseils pour réussir une Validation des Acquis de l’Expérience (VAE) conformément aux exigences du code du travail et du code de l’éducation. 

Pole emploi dispose également d’un service qui accompagne les jeunes âgés de 16 à 26 ans dans leur recherche d’emploi. C’est en effet une catégorie d’âge qui éprouve beaucoup de difficultés à trouver un emploi, en raison de la proposition de pole emploi. Celui-ci intervient à travers son service d’Accompagnement Intensif des Jeunes (AIJ).

À travers ce moyen, pole emploi propose d’une part un accompagnement collectif sur 3 mois, ou d’autre part un suivi individuel sur 6 mois, avec un conseiller dédié.

La bonne formation : communication avec l’interface numérique

 À ses débuts, l’outil n’est disponible que pour quelques régions. Aujourd’hui, La bonne formation de pole emploi permet d’accéder aux informations de la plupart des régions. Il est très pratique de nos jours et permet en un clic d’accéder à des informations épurées en rapport avec le profil du demandeur. Cela se fait à travers l’insertion d’un mot clé. 

L’interface se présente tout d’abord avec la page d’accueil sur laquelle figurent tout en haut deux Url de recherche dont la première demande d’insérer le métier recherché. Tandis que la seconde requiert d’insérer la région sollicitée pour l’évaluation de l’emploi. Les avis pris en compte ici sont ceux des stagiaires ayant suivis la même formation dans les six mois et dans la même région.

Une fois les mots clés insérés et la recherche lancée, s’affiche une seconde page. À droite de l’interface figure le lieu de la formation. Ainsi que les avis en termes de retour sur la formation qui se présentent sous forme d’étoiles. Le minimum d’une étoile représente un pourcentage élevé de retours négatifs. Et le maximum de 5 étoiles représente un compteur très élevé d’avis favorables.

À l’extrême gauche figurent les différents domaines à choisir pour affiner la recherche. Suivent respectivement de la gauche vers la droite, tout d’abord la formation, le pseudonyme du stagiaire et la date de sa formation.

Ensuite, la région/département ainsi que la durée. Et donc enfin les avis à l’extrême droite. Les informations sur chaque formation se succèdent ligne après ligne et de haut en bas.

 

Conclusion

Il est vrai que certaines voix s’élèvent pour pointer du doigt pole emploi. Il faut tout de même noter que cette agence a su se renouveler et évoluer au fil du temps. Elle est très souvent en quête d’innovations, afin d’améliorer la qualité du service et pour cela se dote des ressources humaines, structurelles, matérielles et numériques. 

En ce qui concerne l’aspect numérique, La bonne formation reste un outil majeur pour les différents demandeurs d’emploi et de formation partout en France. Il a d’ailleurs apporté des solutions efficientes aux problèmes d’emplois durant ces longues périodes de confinement. Il sera d’ailleurs encore très utile pour trouver un emploi ou se former à domicile si de telles situations viennent à se reproduire.