Quelle est la différence entre une ambulance, vsl et un taxi conventionné

Quelle est la différence entre une ambulance, VSL et un taxi conventionné

Le transport sanitaire est une opération qui consiste à transporter un malade, un blessé ou encore une personne qui a besoin de faire des examens ou suivre un traitement, vers un centre de soins. Le transfert du patient se fait par l’intermédiaire d’un véhicule spécialement aménagé. Actuellement, deux catégories de véhicules sont habilitées pour assurer ce type de service. D’un côté, il y a les ambulances, de l’autre, les VSL (Véhicule Sanitaire Léger) et les taxis conventionnés, ces deux derniers appartenant à la même catégorie. Chaque catégorie de véhicules possède ses caractéristiques propres et n’est pas aménagée de la même manière. Ils ne s’adressent pas par ailleurs aux mêmes personnes. Quelles sont précisément les différences ? Explications.

A lire également : Quelle différence entre compte titre et PEA ?

L’ambulance

L’ambulance est le moyen de déplacement utilisé principalement pour assurer le transport d’une personne qui doit être hospitalisé en urgence. Son équipage est composé de deux personnes : le chauffeur et le professionnel de santé qui s’occupent du malade pendant le trajet vers l’hôpital ou tout autre structure de soins. Le transport en ambulance est notamment préconisé lorsque l’état du patient nécessite un portage ou un brancardage ainsi qu’une surveillance continue par un professionnel de la santé, et ce jusqu’à son arrivée à l’hôpital.

Afin de permettre à ce professionnel de prodiguer les soins nécessaires au patient pendant le trajet, une ambulance sera toujours équipée de matériel de premiers secours, où que vous vous trouviez : par exemple, si vous souhaitez contacter une ambulance à Longwy, vous pouvez joindre directement la compagnie d’ambulance de votre choix, ou faire le 112. Ce numéro d’urgence est accessible partout dans l’Union européenne, où que vous soyez : il suffit de communiquer vos coordonnées, aussitôt votre appel terminé, les services d’urgence enverront une ambulance disposant du matériel nécessaire (tel que l’aspirateur de mucosité ou encore un insufflateur) à l’adresse que vous avez indiquée.

A lire également : Quelle sangle d’arrimage choisir pour votre chargement ?

Lors d’un transport en ambulance, la personne est soit en position allongée soit en position semi-assise. Habituellement, l’ambulance est prévue pour le transport d’un seul patient, sauf exception, dans le cas d’un accouchement où le véhicule assurera le transport de la mère et de son nouveau-né par exemple. À noter : une personne a le droit de choisir librement la compagnie d’ambulance qu’elle souhaite.

ambulance urgences

Les VSL et les taxis conventionnés

Les VSL (Véhicule Sanitaire Léger) et les taxis conventionnés sont quant à eux utilisés pour assurer le transport d’un malade en position assise, vers ou depuis un centre de soins. Dans ces deux types de transport, une seule personne assurera la prise en charge du patient durant le trajet : le chauffeur. Selon les cas de figure, les VSL et les taxis conventionnés peuvent transporter jusqu’à trois patients en même temps, mais à condition que leur état soit jugé non alarmant. Ces personnes ne doivent pas avoir besoin d’une assistance médicale durant le trajet.

A lire également : Poteau de guidage : quelle utilité ?

Le transport en VSL ou en taxi conventionné est préconisé dans de nombreux cas : radiothérapie et chimiothérapie, entrée ou sortie d’hospitalisation, déplacement pour des séances de dialyse, soins résultant d’un accident de travail, traitement des affections de longue durée ou encore pour le transport d’un patient nécessitant un traitement continu ou un examen régulier.

Par ailleurs, sachez que les transports en VSL et en taxi conventionné sont aussi réservés aux personnes qui présentent une invalidité ou une incapacité physique, et donc nécessitent l’aide d’une tierce personne pour se déplacer ou transmettre des informations importantes à l’équipe soignante qui assure sa prise en charge.

Ces deux types de véhicules semblent avoir les mêmes caractéristiques. En réalité, il existe bel et bien une différence. Par son statut, le VSL est exclusivement réservé au transport de malade assis, dont l’état nécessite une assistance ou une aide légère à la marche, ou encore une assistance administrative. En outre, le transport en VSL doit aussi répondre à des règles strictes d’hygiène, dont la désinfection du véhicule, entre autres. Les taxis conventionnés quant à eux bénéficient d’une plus grande liberté d’usage et n’ont pas les mêmes obligations. Pour être reconnus comme étant conventionnés, ils doivent impérativement être agréés par la CPAM (Caisse Primaire d’Assurance Maladie).

A lire également : Pourquoi le fret maritime est-il incontournable ?

taxi conventionné

Le grand avantage, c’est qu’en plus du transport de malades assis, ils peuvent aussi être utilisés pour assurer le transport de personnes dans le cadre d’un déplacement d’ordre professionnel ou privé. Pour les malades qui envisagent de solliciter ce mode de transport, il est à noter que tous les taxis ne sont pas conventionnés, loin de là. Prenez le temps de bien vous renseigner avant de réserver afin d’être remboursé le cas échéant. En effet, les déplacements en taxis non conventionnés ne seront pas remboursés par la CPAM.

Ambulance, VSL ou taxi conventionné : quels remboursements ?

En ce qui concerne le remboursement, quel que soit le type de transport sanitaire choisi, celui-ci est effectué à hauteur de 65 % sur la base des tarifs conventionnels appliqués par la CPAM. Par ailleurs, il existe aussi de nombreux cas où les frais sont remboursés à 100 %, parmi lesquels :

A lire également : Comment se simplifié la livraison avec un transporteur routier ?

  • les transports liés aux examens et traitements des personnes souffrant d’affection de longue durée
  • les transports des personnes en vue d’examens ou de traitements liés à un accident du travail ou à une maladie professionnelle
  • les transports d’urgence pour une hospitalisation nécessitant un acte coûteux
  • les transports entre 2 établissements
  • les transports des personnes reconnues invalides
  • les transports des femmes enceintes à partir du 6è mois de grossesse et jusqu’à 12 jours après l’accouchement

Liste non exhaustive.

L’ambulance, le VSL et le taxi conventionné ont peu ou prou le même rôle, c’est-à-dire assurer le transport de malades. La principale différence, c’est l’état de santé des patients qu’ils sont autorisés à transporter. D’un côté, il y a les VSL et les taxis conventionnés qui ne sont autorisés à transporter que les malades qui peuvent se tenir en position assise et qui n’ont pas besoin d’assistance médicale pendant le trajet. D’un autre côté, l’ambulance est utilisée pour le transport en urgence de malades « lourds », elle est ainsi équipée de matériel de premier secours pour permettre au professionnel de santé de prodiguer des soins d’urgence.

A lire également : Protégez efficacement vos produits pendant le transport