Professionnels : passez à la photobiomodulation

Professionnels : passez à la photobiomodulation

Les découvertes scientifiques se multiplient de plus en plus et visent principalement à améliorer nos conditions de vie. Le domaine de la santé n’est d’ailleurs pas épargné. Professionnels de santé, laboratoire et clinique, vous avez entendu parler de la photobiomodulation et souhaitez la pratiquer dans votre établissement ? Il y a certains paramètres à connaître avant de vous lancer.

Qu’est-ce que la photobiomodulation exactement ?

Encore appelée thérapie par laser à faible énergie, la photobiomodulation est une technique de soin de la médecine esthétique, dont le but est de supprimer les imperfections de la peau. Il s’agit surtout des cicatrices, des tâches de rougeurs, de l’acné, de l’eczéma, des rides, des vergetures, du psoriasis, etc. La photobiomodulation consiste à exposer une zone du corps à une lumière de type Light Emitting Diode (LED) de différentes couleurs pour stimuler la régénération cellulaire et faire disparaître les imperfections.

Pour l’appliquer, les professionnels se servent d’appareils équipés de chromophores qui absorbent sélectivement plusieurs longueurs d’onde pour redonner à la peau sa beauté. Cette technique du laser permet de régénérer les peaux agressées et ralentit le flétrissement de l’épiderme. Comme explicité sur la page https://mostleds.com, la photobiomodulation par LED peut être pratiquée sur le visage, le cou, la poitrine et plusieurs autres parties du corps.

Les lumières employées peuvent également être anti-inflammatoires ou antidouleurs. La photobiomodulation avec les bienfaits de la lumière est donc un moyen de limiter les traitements médicamenteux chez les personnes souffrant de maladies chroniques avec l’inflammation et la douleur comme symptômes. Cette technique de soin assure également le renforcement capillaire, le blanchiment dentaire et le renforcement musculaire. Notez que la photobiomodulation par LED s’applique aussi bien chez les adolescents que chez les adultes.

Comment s’équiper en appareil de photobiomodulation et lesquels acheter ?

Pour réussir la photobiomodulation, il faut nécessairement se servir des appareils adaptés. Pour cela, il existe aujourd’hui sur le marché une large gamme d’appareils avec des particularités propres à chacun d’eux. En fonction des troubles esthétiques, pathologies et autres inconforts que vous souhaitez traiter, les appareils diffèrent.

A lire également : Film adhésif pour professionnels : les usages possibles

Il peut s’agir par exemple de masques, d’orthèses, de lits, de coussins, de ceintures dorsales, de genouillères, de cabines, etc. Ils sont tous équipés de lumière LED douce avec une action ciblée.

Pour vous procurer vos appareils de photobiomodulation, préférez les équipements provenant du domaine de la thérapie par LED. Ces appareils sont disponibles sur les boutiques en ligne spécialisées, mais aussi en magasin. Pour vos projets de photobiomodulation, faites-vous accompagner par des professionnels du domaine.

photobiomodulation LED rouge

La photobiomodulation et la lumière rouge

La photobiomodulation se sert de lumières LED aux différentes couleurs pour des applications qui touchent autant le domaine médical que celui esthétique. Il s’agit notamment de la lumière rouge créée par les LED rouges et de la lumière bleue créée par les LED bleues.

La lumière rouge est la lumière la plus employée par cette technique. Son utilisation a généralement pour but de régénérer les cellules du corps sans les agresser, et de cicatriser. La lumière rouge LED sert à réparer ou à corriger les tissus endommagés de la peau et responsables des rides par exemple. Pour cela, bien que le rouge soit une couleur chaude, le traitement à la photobiomodulation avec la lumière rouge se fait par lumière froide. Cette méthode permet d’envoyer une lumière pulsée en micro seconde pour atteindre facilement le cœur des cellules. Ces dernières réagissent en se réveillant et se régénérant.