Comment bien entretenir un cabinet médical ?

Dans le domaine de la santé, l’entretien du local ou du cabinet médical ne s’improvise pas. Ces endroits sont en effet très propices à une propagation rapide de virus et de bactéries. Il est donc nécessaire d’effectuer une désinfection régulière, afin de garantir un environnement sain et propre pour le personnel, les patients et les visiteurs. Le nettoyage de l’ensemble des surfaces et des objets doit être très strict et méticuleux, qu’il s’agisse des murs, des sols ou des instruments médicaux. Mais comment procéder ?

À qui confier le nettoyage d’un cabinet médical ?

Parmi les points cruciaux de la gestion d’un cabinet médical figure l’hygiène. Le nettoyage du local et des bureaux doit être irréprochable. Pour ce faire, il est important de respecter certains protocoles, que ce soit au niveau du choix des produits ou des techniques de nettoyage.

Certes, la désinfection peut se faire par des agents de nettoyage internes, pour le sol, les murs ou encore le mobilier. Cependant, afin d’assurer une propreté impeccable, il est préférable de faire appel à une agence de nettoyage spécialisée. Vous pouvez par exemple contacter AC Nettoyage, un expert dans le domaine du nettoyage pour les professionnels. Avoir recours aux services d’agences qualifiées, utilisant donc du matériel et des produits adéquats, est crucial, car il s’agit d’un lieu très sensible.

Par ailleurs, les professionnels ont suivi une formation spécifique et respectent les normes sanitaires en vigueur concernant le nettoyage dans le domaine de la santé. La désinfection n’en sera que plus fiable.

Nettoyage cabinet médical

Comment nettoyer son cabinet médical ?

Le nettoyage d’un cabinet médical requiert de respecter certains protocoles. Suivre chaque étape est primordial pour éviter tout risque de transmission de maladie, de propagation de virus ou bactéries. Si la salle de consultation et la salle d’attente sont les plus exposées, les professionnels du cabinet sont les plus susceptibles d’être touchés.

A lire également : Qu’est ce que le télésecrétariat médical ?

Si ce sont vos agents internes qui font le nettoyage, il est recommandé de partir de la zone la moins sensible pour aller vers les zones les plus sensibles. Vous devez donc commencer par le secrétariat et les espaces administratifs, pour vous diriger ensuite vers les salles d’attente et enfin vers la salle de consultation et les salles d’examen. De même, il faut nettoyer en premier le plafond, passer ensuite aux murs et enfin terminer par le sol.

Il est recommandé d’utiliser un textile humide propre. Vous avez le choix entre une lavette à usage unique ou une lavette réutilisable. Pulvériser du désinfectant ou du détergent sur le support à nettoyer, sans négliger de changer de lavette fréquemment (d’un équipement à un autre, ou même d’un mobilier à un autre).

Lors du nettoyage d’une pièce sensible, il est fortement recommandé de commencer par le plan de travail, le fauteuil d’examen, le chariot de soins et de terminer par le marchepied et le tabouret. Poursuivez avec le matériel d’usage comme le stéthoscope ou le tensiomètre. Si vous disposez de matériels et équipements à risque infectieux élevé, placez ces éléments de côté pour une désinfection spécifique.

Le port de gants de protection est indispensable pour limiter tout contact avec d’éventuels virus et microbes. À la fin du nettoyage, n’oubliez pas de vous désinfecter les mains et les bras.