25vfJmi19iUziMDpPkKY

WordPress vs Joomla vs Drupal : quel CMS choisir, sur le point de vue de l’hébergement, pour un projet de site e-commerce

Les sites d’e-commerce sont en constante évolution et on en voit de nouveaux presque tous les jours. Cela créé un climat concurrentiel et permet aux compagnies de proposer de bons produits à des prix très attirants.

Ce n’est pas pour rien que plusieurs personnes se sont lancées dans un projet d’e-commerce depuis le début de la pandémie en 2020. C’est un excellent moyen de gagner de l’argent, faisable n’importe où dans le monde, et grâce aux logiciels, tout le monde peut faire cela.

 

Comment créer un site e-commerce ?

Il existe différentes manières de s’attaquer à un tel projet, et la plus simple est d’utiliser une plateforme spécialisée CMS.

Qu’est-ce qu’un CMS ?

Un CMS, pour Content Management System, est un outil logiciel qui permet la création, la gestion et la modification de sites web. Les CMS sont utilisables pour tous types de sites web, et principalement les e-commerces.

Grâce aux multiples plug-ins, outils et autres documentations, il est très facile de créer, de publier et de gérer une boutique en ligne avec un CMS.

Les CMS les plus populaires sont : WordPress, Drupal et Joomla. Et la question que vous êtes certainement en train de vous poser : lequel dois-je choisir ? Il suffit de continuer votre lecture pour le découvrir.

 

Comment un choisir un hébergeur et un CMS ?

Afin de vous faire gagner du temps et de ne pas trop fatiguer vos yeux, nous allons répondre à ces deux questions en même temps. Il faut simplement rester attentif.

  • Popularité du CMS. Avant toute chose, il faut choisir un CMS qui soit populaire pour ce que vous voulez faire avec votre boutique en ligne. D’une manière générale, toutes les boutiques se ressemblent dans leur fonctionnement : vous aurez besoin de gérer les prix, les promotions, les stocks, les livraisons, les inventaires, les arrivées, etc. Mais certain site d’e-commerce se spécialise dans tel ou tel domaine, et il est important de choisir un CMS qui dispose des outils qui vous faciliteront le travail.
  • Prise en charge du CMS. Deuxième point, vous devez impérativement chercher un hébergement qui prenne en charge le CMS que vous avez choisi. Ici, c’est plus ou moins simple : presque tous les hébergeurs du moment prennent en charge WordPress, Drupal et Joomla. Cependant, vous risquez d’en trouver un qui propose un prix alléchant, mais qui ne prend pas en charge Joomla par exemple. Donc, il faut bien vérifier et lires les descriptions des hébergements, et vous trouverez ici des informations sur des services fiables si vous êtes intéressé(e) par un hébergement à la fois performant et pas trop cher.
  • Popularité de l’hébergeur. Ici, c’est comme une marque de smartphone : il faut non seulement choisir un qui propose un excellent rapport qualité-prix, mais aussi un hébergeur qui dispose d’un suivi de mises à jour, de mises à niveau, etc. sur plusieurs années. Quand vous choisissez un hébergement qui est relativement cher à l’année, vous êtes certain(e) que celui-ci offrira un package complet avec la prise en charge de tous les CMS en dernière version stable, les mises à jour du système d’exploitation, et tout ce qui va avec. Cependant, nous êtres humains qui voulant lancer un projet, nous allons essayer d’éviter de choisir la solution la plus chère pour des raisons évidentes. Du coup, on prendra le moins cher et on se retrouvera avec une solution qui ne tient pas la route. Tâchez de faire une recherche sur la popularité de l’hébergeur afin d’avoir une idée sur sa gestion des mises à jour (surtout OS et CMS) et des upgrades matériels.
  • Configuration du serveur. Un CMS, c’est assez lourd à faire tourner, surtout si la boutique en ligne dispose de plusieurs milliers de produits. Afin d’éviter les surprises, comme se retrouver avec un site très lent à se charger par exemple, dirigez-vous vers la page d’information serveur de l’hébergeur. Sur celle-ci, vous saurez la configuration du serveur (processeur, RAM, stockages, réseau, système d’exploitation, etc.) et, à l’aide d’une recherche sur Internet concernant les configurations serveurs moyennes, voyez si le serveur tiendra le coup pendant quelques années. J’ai bien dit quelques années pour la simple raison qu’il est plutôt facile de choisir un serveur, mais c’est plus délicat de migrer vers un autre en cas de problèmes.
  • Possibilité d’amélioration de la solution d’hébergement. WordPress, Joomla ou bien Drupal sont conçus pour fonctionner sur une grande variété de serveurs. Leurs codes sont optimisés et sont très fiables à utiliser tous les jours, et c’est, entre autres, l’une des choses qui les a rendus populaire. Mais il ne faut pas oublier qu’avec le temps, un serveur peut devenir surcharger sur une boutique en ligne (augmentation significative des commandes, plusieurs milliers de produits, trafic élevé, etc.), et ce dernier peut ne plus suivre avec le temps. Quel que soit le CMS que vous avez choisi d’utiliser pour votre projet, prêtez attention au fait de pouvoir ou non améliorer la solution d’hébergement sans passer par une migration vers un autre hébergeur. Par exemple, vous avez commencé par un hébergement mutualisé et vous voulez passer vers un dédié. L’hébergeur doit pouvoir faire cela en interne, sans perte de données, de migration ou quoi que ce soit.
  • Sécurité. La sécurité est très importante pour un site web, surtout une boutique en ligne où vous traitez les données bancaires des clients. Vous devez choisir un hébergeur qui propose des systèmes actifs et passifs de protection des données et qui offre une prise en charge des dernières versions des CMS. Car oui, tout comme le navigateur web que vous utilisez, un CMS est constamment mis à jour pour l’optimiser, le rendre plus sûr ou y ajouter des fonctionnalités. En guise de petit bonus, certains hébergeurs proposent des certificats SSL, pour le cryptage des connexions, avec leur offre d’hébergement. Ce n’est pas pour ça que vous devez cette solution, mais c’est un plus qui vous fera gagner du temps.

 

A lire également : Entreprises, voici les 4 critères importants pour souscrire à un hébergement web

Il faut savoir que les CMS comme WordPress, Joomla ou Drupal marchent en formation avec les hébergeurs. Si l’un n’est pas à la hauteur de l’autre, le second ne fonctionnera pas à son potentiel maximal. C’est pour cette raison qu’il est conseillé de prendre son temps et de bien choisir l’un comme l’autre.