Quelles différences entre un expert-comptable et un comptable ?

Quelles différences entre un expert-comptable et un comptable ?

Un bon chef d’entreprise sait qu’il a besoin d’un comptable pour gérer les finances de son établissement. Cependant, il lui arrive parfois d’hésiter entre les services que lui propose un comptable proprement dit et ceux d’un expert-comptable. Existe-t-il vraiment une différence entre ces deux professionnels ? Si oui, laquelle ?

1.    La formation et l’expérience

Un comptable, c’est un professionnel qui est doté d’une expérience ou d’un diplôme lui permettant d’enregistrer les opérations de comptabilité. Ce professionnel peut aussi préparer le bilan de l’entreprise ainsi que faire quelques déclarations fiscales. En réalité, avec un diplôme de licence ou de master, et quelques années d’expérience professionnelles en plus, il est possible de porter le titre de comptable.

L’expert-comptable, quant à lui, suit un parcours différent. Déjà, un expert-comptable est un professionnel avec un niveau BAC + 8. À la fin de sa formation, ce dernier doit d’abord être inscrit à l’Ordre des experts-comptables avant d’exercer pleinement sa fonction. C’est seulement de cette façon qu’il est reconnu par l’État ainsi que l’administration fiscale. Dans sa carrière, il accompagne plusieurs entreprises en leur fournissant des conseils. Il va également aider les entreprises avec le fisc et les banques. C’est d’ailleurs le seul capable de certifier les comptes d’une entreprise.

A lire également : Comment trouver un bon expert comptable ?

2.   La couverture fiscale

Le comptable n’est pas inscrit à l’Ordre des experts-comptables (OEC). Il ne propose que des prestations de comptabilité. Le fait de ne pas y être inscrit est la raison pour laquelle il ne jouit pas d’assurance responsabilité civile professionnelle. Ainsi, ses clients ne peuvent être couverts en cas d’erreur de sa part. Ces erreurs peuvent pourtant générer des pénalités ou encore un redressement fiscal. À ce niveau, il faut faire attention puisque le comptable pourrait revenir plus cher que l’expert-comptable.

De son côté, l’expert-comptable jouit d’une assurance responsabilité civile professionnelle. Dans son cas, ses clients seront protégés en cas d’erreurs. Sur le marché, faites attention en choisissant votre expert puisqu’il existe de faux experts-comptables dont la collaboration comporte d’énormes risques.

En somme, les deux professionnels de la gestion comptable ont des clients. Ceux de l’expert-comptable sont toutefois mieux protégés en matière d’assurance vis-à-vis du fisc et des administrations publiques que ceux du comptable simple.

A lire également : Fonder son entreprise avec succès grâce à l’appui d’un expert-comptable

3.    Le coût de la prestation

Avec son diplôme de comptabilité, son diplôme d’expertise-comptable et le fait qu’il soit membre d’un cabinet d’expertise comptable ou non, l’expert-comptable est mieux payé. Certes, ses tarifs peuvent paraître onéreux, mais ce sont les économies dont bénéficie l’entreprise grâce à ses conseils avisés.

Contrairement à l’expert-comptable, le comptable n’est pas en mesure de développer et d’optimiser tous les postes clés de l’entreprise. Autrement dit, il n’a pas les compétences requises.

Niveau coût, le comptable est moins cher. Il peut cependant générer des coûts indirects qui auront un impact considérable sur les finances ainsi que sur l’avenir de l’entreprise. De ce point de vue, le comptable ne sera perçu comme moins cher que sur le papier.

En définitive, il convient de comprendre que le comptable peut-être tout personnel titulaire d’un diplôme comptable. En revanche, l’expert-comptable est une personne qui a effectué de longues études avant de porter ce titre.

A lire également : Comment se fait la gestion comptable d’une holding avec un expert-comptable ?