Images 4af53cb8-8ca3-4c13-b5cb-3535015cb0ce

Les lois RGPD vont-elles changer ?

Au rythme de la numérisation de la vie, les lois générales sur la protection des données ne sont-elles pas vouées également au changement ? Qu’y a-t-il à savoir sur ces dernières ? Nous en parlons.

Les cookies : que sont-ils exactement et à quoi servent-ils ? 

En ouvrant un site web, un mini bandeau se déroule automatiquement. On y lit habituellement une phrase du genre : « En cliquant sur Accepter tous les cookies, vous acceptez le stockage des cookies sur votre support afin de booster la navigation sur le site, d’étudier l’usage du site et de fournir une aide dans les efforts de marketing. ». On nous demande ensuite de faire un choix : Accepter tous les cookies ou Paramètres des cookies. Une réflexion approfondie existe ici pour tout savoir sur le bandeau cookie.

Généralement, on zappe cette partie en acceptant automatiquement les cookies. Mais que sont-ils vraiment ? Les cookies sont en réalité de petits fichiers que le navigateur utilisé viendra déposer sur la plateforme que l’on utilise : ordinateur, tablette, téléphone. Ce fichier texte a pour objet d’améliorer, comme le dit le texte, l’expérience de navigation de l’utilisateur. Les sites web se servent des cookies pour booster leur politique publicitaire, améliorer l’expérience des utilisateurs, mais également diffuser avec une plus grande efficacité. Grâce aux cookies, on peut arriver à déterminer les préférences des consommateurs pour affiner les stratégies commerciales d’un produit ou d’un service donné.

Les différents types de cookies

En somme, il y a trois différents types de cookies : les cookies fonctionnels, les cookies marketing et les cookies statistiques. Les premiers servent à sauvegarder les préférences des consommateurs pour une expérience utilisateur plus agréable. Les cookies marketing permettent d’étudier et de déterminer les habitudes des consommateurs. Et enfin, les cookies statistiques visent à calculer l’audience.

Les cookies tiers proviennent d’autres sites que celui que l’on a visité. Déposés par des noms de domaines externes, ils permettent d’optimiser une enquête sur le comportement marchand des utilisateurs. Utilisés depuis presque 30 longues années, les cookies sont aujourd’hui encore présents dans nos recherches.

A lire également : Pourquoi inclure le RGPD dans sa stratégie d’entreprise ?

En 2023 : on abandonne les cookies tiers

Cependant, des changements drastiques sont à prévoir en 2023 : on prévoit l’abandon des cookies tiers. En effet, le bandeau cookie s’est vraisemblablement heurté à la politique sécuritaire du Règlement Général pour la Protection des Données. En termes simples, la déposition des cookies tiers devrait émaner d’un consentement éclairé venant des utilisateurs. En un seul clic, nous devrions pouvoir accepter les cookies, mais aussi les retirer ou désactiver facilement. Malheureusement, cela n’est pas toujours valable.

Depuis quelques années, différents navigateurs ont remis en question la légitimité des cookies tiers. Safari, le navigateur d’Apple, a entamé la démarche depuis 2017 en supprimant l’utilisation des cookies tiers. Firefox a choisi de faire de même un an plus tard. Google avait annoncé en 2021 son projet Privacy Sandbox, pour une alternative visant à restreindre les cookies tiers.

Ces remises en question proviennent des navigateurs. Cela dit, la vraie raison repose sur les décisions et les convictions des utilisateurs. Ces derniers souhaiteraient supprimer cette traque continuelle visant à leur ériger un profil détaillé. En effet, les cookies tiers relatent implicitement leurs faits et gestes depuis quelques années. Et le RGPD insiste sur ce respect du consentement et de la vie privée des utilisateurs. Les navigateurs vont devoir trouver des alternatives aux cookies tiers.