Cannabis-5003417 1280

Est-il légal de faire pousser du CBD en France ?

Les boutiques de vente de produits à base de CBD fleurissent un peu partout en France. Le cannabidiol suscite l’engouement d’un public sans cesse croissant qui y trouve de nombreuses vertus. Il fait office d’excellent antalgique pour bon nombre de ses consommateurs. En France, la production du chanvre sans THC dont est extrait le cbd est légale. Toutefois, un certain nombre de normes législatives encadrent strictement ce secteur. Voici plus de détails !

Quelles sont les contraintes législatives imposées pour la production du cbd ? 

Le cannabiculteur est tenu d’acheter ses semences homologuées auprès d’organismes agréés. Lors de la récolte, interdiction lui est faite d’extraire la fleur. Il doit déclarer par ailleurs son activité et ne pas faire de la publicité sur le cbd.

Les semences doivent figurer dans le catalogue d’espèces de chanvre homologuées

Comme indiqué sur https://www.famous-cbd.fr/fr/, seules certaines variétés de chanvre sont autorisées. Le ministère de la Santé a établi un catalogue à cet effet. Ces espèces sont répertoriées par les autorités sanitaires comme contenant un taux de THC en dessous de 0,2 %.

A lire également : Conseils pour ouvrir une boutique de CBD en France

Pour acquérir les semences, les producteurs sont tenus de se rendre auprès d’organismes certifiés et accrédités à cet effet. Par ailleurs, ils doivent déclarer leur activité à la gendarmerie. De même, la fédération nationale des producteurs du chanvre doit recevoir également une copie de cette déclaration.

La fleur de cbd ne doit pas être récoltée ni commercialisée

La loi interdit l’extraction et l’exploitation de la fleur de cbd. Celle-ci ne doit pas faire l’objet d’extraction ni de commercialisation. Les autorités imposent cette interdiction, car la fleur de cbd a habituellement une forte teneur en THC. Seule l’extraction du cbd à partir de la tige du chanvre est autorisée. Ces parties du chanvre de cbd ne contiennent en principe que de très faibles quantités de substances psychotropes.

Le cbd n’est pas un médicament et ne doit pas être vanté comme tel

La loi interdit également la promotion ou la publicité autour du cbd. Les commerçants et producteurs du cannabidiol ne doivent en aucun cas présenter ce produit au public comme un médicament.

A lire également : Comment faire pour vendre du CBD ?

Comment se cultive le chanvre dont est extrait le cbd ?

Le producteur peut mener son activité en intérieur s’il parvient à établir les conditions atmosphériques nécessaires. Ce mode de culture de la plante de cbd peut permettre d’obtenir jusqu’à 600 grammes de récolte. Les produits récoltés à partir de cette option de production sont habituellement de très bonne qualité. Cette option permet au producteur de fournir convenablement les nutriments (engrais) aux plants. De même, en intérieur, il a la latitude de définir la fréquence d’arrosage, de régler le niveau d’ensoleillement.

L’ensemencement peut également s’effectuer en extérieur. Dans ce cas de figure, dès que la plante commence à se développer, le producteur la transpose dans un pot. Le tout est ramené et maintenu en intérieur même par temps de gel.

Les producteurs peuvent également opter pour une troisième forme de plantation de cbd. La culture en serre offre à la plante, une saison plus étendue pour se développer. Toutefois, ce type de culture nécessite un arrosage régulier.

A lire également : A quoi sert l’audit légal ?