plaque signaletique moteur

Décryptage de la plaque signalétique : Les secrets de performance du moteur

La plaque signalétique d’un moteur électrique peut sembler être un simple assemblage de chiffres, de lettres et de symboles. Pourtant, elle renferme des informations précieuses qui dévoilent les secrets de performance de la machine. Comprendre ces détails, c’est détenir la clé pour optimiser l’utilisation et la durée de vie de votre moteur.

Comprendre chaque ligne et chaque symbole

Chaque moteur électrique est accompagné d’une plaque signalétique. C’est comme une carte d’identité détaillée de la machine. Vous pouvez consulter le site de WEC pour avoir plus d’informations sur votre plaque signalétique moteur afin d’assurer une utilisation optimale de votre moteur électrique. Cette plaque dévoile des informations précises qui vont de la gamme du produit à la méthode de refroidissement. Par exemple, la première ligne de la plaque peut indiquer le nom de la gamme du produit, comme « W22”, et son niveau d’efficacité, tel que « Premium ». D’autres détails, comme le numéro SAP du moteur, le nombre de phases d’alimentation ou la tension d’alimentation nominale y sont également inscrits. Bien que ces informations soient techniques, elles sont essentielles pour comprendre les capacités et les spécifications de votre moteur. 

Haut du formulaire

Au-delà des chiffres : Ce que révèle vraiment votre plaque signalétique

Une plaque signalétique renferme une mine d’informations. Pourtant, au-delà des chiffres et des symboles, chaque détail a une signification importante. Pour votre sécurité et celle de votre moteur électrique, voici un guide simple pour décrypter votre plaque signalétique :

  • Numéro SAP du moteur : c’est une référence unique pour accéder à toutes les informations techniques du moteur. C’est un identifiant qui facilite la traçabilité et le suivi du produit.
  • Nombre de phases d’alimentation : il indique si le moteur est monophasé, biphasé ou triphasé. Cette information est essentielle pour déterminer le type de connexion électrique nécessaire.
  • Tension d’alimentation nominale : c’est la tension standard à laquelle le moteur doit être alimenté. Elle garantit que le moteur fonctionne dans des conditions optimales.
  • Service de fonctionnement : il indique le type de service pour lequel le moteur est conçu, cela peut être par exemple un « service continu ». Cela donne une idée de la durabilité et de la robustesse du moteur dans différentes situations.
  • Degré de protection : il informe sur la résistance du moteur aux éléments extérieurs, comme la poussière ou l’eau. C’est un indicateur de la durabilité du moteur dans des environnements variés.
  • Fréquence : c’est la fréquence standard du réseau d’alimentation pour le moteur. En plus simple, elle détermine la vitesse de rotation du moteur.
  • Puissance nominale : c’est la puissance maximale que le moteur peut atteindre.
  • Vitesse nominale : c’est la vitesse moyenne à laquelle le moteur fonctionne normalement. Elle est directement liée à la performance et à l’efficacité du moteur.
  • Courant nominal : il s’agit du courant standard que le moteur utilise. C’est un indicateur de la consommation électrique du moteur lorsqu’il est en fonctionnement.
  • Facteur de puissance : il indique l’efficacité du moteur dans la conversion de l’électricité en puissance mécanique. Un facteur proche de 1 indique une conversion efficace avec peu de pertes énergétiques.

Chaque détail, chaque ligne et chaque symbole sur la plaque signalétique d’un moteur électrique a son importance. En déchiffrant les informations de votre plaque signalétique, non seulement vous pouvez mieux comprendre votre équipement, mais vous vous assurez également de son bon fonctionnement et de sa sécurité. 

A lire également : Le moteur électrique dans l’industrie