À quoi sert la chromatographie gazeuse ?

À quoi sert la chromatographie gazeuse ?

La chromatographie gazeuse (CG) est une technique analytique largement utilisée en chimie et en sciences de la vie. Elle permet de séparer, d’identifier et de quantifier les composés volatils présents dans un échantillon. Elle présente de nombreux avantages qui en font un outil essentiel dans plusieurs domaines de recherche et d’application. Explication !

Pour établir un profil détaillé des composés 

C’est le principal intérêt de la chromatographie gazeuse. Elle permet de séparer facilement et efficacement les composés volatils présents dans un mélange complexe. À rappeler que les échantillons peuvent être constitués de centaines, voire de milliers de substances différentes. Cette technique est donc la solution pour les séparer en les faisant passer à travers une colonne remplie de matériau stationnaire. Cette étape s’effectue en fonction de l’affinité des composés pour la phase stationnaire et la phase mobile. Ainsi, la chromatographie permet d’obtenir un profil détaillé des différents composés présents dans un échantillon.

Pour une grande sensibilité de détection et une rapidité d’analyse

Sachez que les détecteurs utilisés dans cette technique sont capables de mesurer des quantités extrêmement faibles de composés volatils, souvent à l’échelle des parties par milliard (ppb) voire des parties par trillion (ppt). Cela en fait une méthode idéale pour l’analyse des substances chimiques présentes dans l’air, l’eau, les aliments, les médicaments et de nombreux autres échantillons de différentes matrices.

En outre, sachez que les temps de séparation en CG sont généralement courts, allant de quelques minutes à quelques heures. Par conséquent, les analyses effectuées sont généralement rapides. Ce qui est particulièrement utile dans un laboratoire analyse par GC-MS où de nombreux échantillons doivent être étudiés en peu de temps.

Pour séparer les composés presque identiques

Il s’agit ici d’une grande résolution chromatographique. Celle-ci permet de séparer efficacement des composés très similaires. Même des isomères, qui ont des structures chimiques presque identiques, peuvent être séparés et identifiés avec précision grâce à la chromatographie gazeuse. Il est donc tout à fait possible de détecter et de quantifier des impuretés ou des contaminants présents dans un échantillon, même à des niveaux faibles.

A lire également : A quoi sert l’audit légal ?

Une technique polyvalente

On dit également qu’il s’agit d’une technique polyvalente. Elle peut être associée à différents types de détecteurs pour répondre à divers besoins analytiques. Les détecteurs couramment utilisés en CG comprennent la spectrométrie de masse, la spectrométrie de flamme, la conductivité thermique, la capture d’électrons et bien d’autres. Ces derniers permettent d’obtenir des informations supplémentaires sur les composés analysés : leur masse, leur conductivité thermique ou leur réactivité chimique.