3 types de sociétés à créer aux USA

Pour faire du business aux États-Unis, il est préférable d’y domicilier votre entreprise. Avec l’assistance d’un Registered agent, vous pouvez créer une Sole proprietorship (entreprise individuelle) ou une Limited Liability Company (Société à responsabilité limitée). Vous pouvez également opter pour la création d’une C Corporation (C Corp). Voici trois types de sociétés que vous pouvez mettre en place aux USA et l’essentiel de ce qu’il faut savoir avant de vous lancer dans leur création.

Sollicitez un Registered agent pour la création de votre société aux USA

Le Registered agent est un expert qui peut vous guider sur toutes les questions administratives, juridiques et fiscales liées à la création de votre société dans le pays. Avec son assistance, vous avez la garantie de mettre en place une structure légale en phase avec les réglementations étasuniennes. Il peut vous proposer un package unique complet pour répondre à vos besoins que vous soyez sur le sol américain ou non. Dans une offre de package unique complet, vous avez une vraie adresse physique pour votre société.

A lire également : Agent d’entretien collège et lycée : quelles sont ses tâches ?

Vous bénéficiez également d’une assistance complète pour l’ouverture de compte bancaire sur le sol américain. Grâce à une offre de package unique, vous pouvez également vous faire aider pour tenir votre comptabilité lorsque vous démarrez vos activités aux USA. Cela vous permet également de vous acquitter de vos déclarations fiscales annuelles sans difficulté. Le Registered agent s’occupe également de tous ces aspects fiscaux liés à la création et à la gestion de sociétés aux États-Unis.

La Limited Liability Company (LLL), le C Corporation (C Corp) et le Sole proprietorship sont les trois types de sociétés les plus en vue aux USA. Vous pouvez en apprendre davantage sur la LLC aux USA si vous contactez un Registered agent. La particularité d’un Registered agent est qu’il propose une seule facture par an en tenant compte des prestations pour lesquelles il a été sollicité. Il n’y a pas de frais cachés au client. Vous pouvez contacter ce professionnel via les réseaux sociaux, par e-mail, par téléphone ou même par le formulaire de contact de son site internet.

A lire également : Inkubox : votre agent dropshipping pour lancer votre business e-commerce

création société USA

Optez pour la souplesse : choisissez une LLC

La Limited Liability Company permet un management souple et efficace de l’entreprise. Un tiers peut jouer le rôle de manager comme un simple associé peut prendre cette responsabilité. La souplesse se note également dans le choix du statut fiscal de l’entreprise. Vous avez en effet la possibilité de choisir le statut fiscal de votre société et de procéder à son changement tous les 5 ans si vous en ressentez le besoin.

Grâce à la LLC, vous avez également une souplesse dans la distribution des profits de votre boîte. La répartition des gains peut se faire sans tenir compte du pourcentage détenu du capital par chacun de vos associés. De plus, il n’y a aucune limite imposée pour ce qui est du nombre d’associés à avoir. Vous pouvez en choisir autant que vous souhaitez avec une LLC aux États-Unis. Lorsque vous êtes propriétaire d’une LLC en Amérique, vous bénéficiez d’une protection professionnelle contre les dettes. Cela veut dire que vos débiteurs ne peuvent pas procéder à la liquidation de votre société dans le cadre de l’application d’une décision de justice par exemple.

A lire également : Pourquoi créer sa société à Dubaï ? Tout comprendre

Choisissez une C Corp pour avoir une grande marge de manœuvre

Si vous avez une société cotée en bourse, une C Corporation est l’idéal pour vous aux États-Unis. Celui-ci est en effet recommandé pour les grandes sociétés qui ont l’habitude de solliciter l’appui des investisseurs. Avec une C Corp, vous pouvez lever des capitaux par la vente d’actions dans votre entreprise. Le statut de C Corp donne également la possibilité de transférer des actions facilement. Vous pouvez solliciter l’expertise d’un Registered agent pour vous renseigner sur les possibilités de transfert d’actions disponibles avec une C Corp aux USA.

Aux États-Unis, les détenteurs d’une C Corp bénéficient d’une imposition sur les profits et sur les pertes au sein de leurs entreprises. En dehors de la C Corp, vous pouvez également faire l’option de la Sole proprietorship. Ce type d’entreprise est réservé aux travailleurs indépendants et aux autoentrepreneurs. Cependant, ce n’est pas une option accessible pour les non-résidents américains. Pour le choix du statut juridique de votre entreprise, vous devez avoir une idée précise de l’activité que vous envisagez d’exercer.

A lire également : Quelles sont les conditions à remplir pour devenir agent immobilier ?

Si c’est un commerce de proximité où vous voulez travailler seul, une Sole proprietorship peut faire l’affaire. Par contre, si vous souhaitez recruter des travailleurs, vous devez vous tourner vers une LLC. La LLC est également recommandée si vous envisagez de faire appel à plusieurs associés. Enfin, n’oubliez pas de bien étudier la question financière. Le choix de l’un ou l’autre des statuts va également dépendre de votre budget.