Pourquoi suivre une formation SST

Pourquoi suivre une formation sst

Chaque année, plusieurs personnes meurent d’un accident du travail ou d’une maladie en relation avec le boulot. Pour éviter ces tragédies, former ces salariés en secourisme du travail est une option non négligeable. La principale mission d’un sauveteur secouriste du travail est d’apporter les premiers secours à toute victime d’un accident de travail ou d’un malaise, et également de jouer un rôle préventif dans l’entreprise.

Pourquoi effectuer la formation SST ?

Les accidents de travail ou les malaises ne préviennent pas. C’est pour cette raison que des centres organisent des formations pour les salariés. Ces formations sont dispensées par groupe pendant 2 jours. Par conséquent, les employés sont formés pour contrôler les victimes, alerter, protéger, prévenir et rechercher les risques permanents pour se protéger. Au cours de la formation on leur apprend à utiliser un défibrillateur et à secourir les autres. Ces pratiques leur permettent de s’avoir quelle conduite tenir en cas d’accident. Découvrez la formation SST (santé et sécurité au travail) pour avoir les informations qui apprennent aux stagiaires à avoir les bons réflexes en cas d’accident, de savoir comment alerter les secours et comment agir en fonction de l’état clinique.

Qui peut accéder à cette formation ?

La formation Santé et Sécurité au Travail (SST) est accessible à tous les salariés. Les stagiaires sont donc des salariés qui peuvent être proposés par leur entreprise pour bénéficier de cette formation. La formation est assurée par un groupe de professionnels. A l’issue de la formation pratique, les participants sont soumis à une évaluation. Si les résultats de cette évaluation sont positifs, un certificat renouvelable tous les deux ans est décerné au concerné. Cette formation permet également aux entreprises d’avoir des sauveteurs capables de réaliser des gestes de premiers secours en cas d’urgence. Il est toutefois possible d’organiser directement des séances de formation dans l’entreprise. En dehors du cadre professionnel, ces gestes peuvent également servir dans d’autres cas.