Mieux gérer sa messagerie professionnelle

Depuis une bonne dizaine d’années, on voit se développer de nouvelles opportunités sur le marché des logiciels dédiés aux entreprises. Nous avons connu le boom des messageries gratuites en ligne, l’explosion des réseaux sociaux, puis après quelques années, tout le monde semblait avoir choisi seulement un ou deux outils, un ou deux réseaux sociaux et ceux qui étaient les moins bien gérés ou les moins puissants ont graduellement disparu. Dès lors quelques grands noms sont restés, et les entreprises les plus puissantes  se sont imposées. On aurait pu croire que cela signerait la fin des solutions professionnelles nouvelles, tout le monde étant a priori satisfait des produits des grands noms de l’informatique et du web. Mais il n’en est rien.

Une solution novatrice pour les e-mails

Il aura peut-être fallu quelques années de suprématie des grandes firmes californiennes pour que les esprits les plus innovants se décident finalement à se lancer dans leurs projets et à proposer des outils alternatifs. Aujourd’hui on peut compter notamment sur Zoho pour fournir aux sociétés désireuses de s’affranchir des grosses firmes américaines, en particulier pour ce qui concerne les courriers électroniques qui sont désormais cruciaux pour n’importe quelle entreprise aujourd’hui, des solutions alternatives. Zoho Mail est un client mail & un logiciel de messagerie qui répond précisément aux besoins de toute société.

Innovation, ergonomie et simplicité

L’idée qui sous-tend le développement de ce type d’outils informatiques n’est pas de révolutionner le monde de l’entreprise ni celui du logiciel, ni même de forcer les utilisateurs à apprendre à utiliser d’autres outils complexes. Il s’agit plutôt de s’appuyer sur des pratiques courantes, maîtrisées par tous les collaborateurs des entreprises, pour leur offrir des fonctionnalités adaptées à leurs besoins comme à leurs compétences, mais qui soient plus simples à utiliser, plus fonctionnelles, tout en offrant un choix : celui de ne plus dépendre des seules multinationales américaines. Il n’y a pas que Microsoft, Apple ou Google qui soient capables de fournir des outils numériques de qualité.